Blog

Magasin Pluduno Près de Dinan : un magasin gratuit pour ne plus rien jeter

Article du petit Bleu Publié le 20 Août 19 à 12:14

À Pluduno, un magasin gratuit ouvre cinq fois par mois. En milieu d’année, l’association a rouvert dans un local plus grand. Mais, pour continuer, elle a besoin d’un coup de pouce.

Mercredi 7 août, comme chaque premier mercredi du mois, la rue de la Scierie, à Pluduno (Côtes-d’Armor), s’anime peu à peu. Un peu avant 14 h, les bénévoles de Trois fois rien, magasin pour rien, préparent l’ancien atelier municipal à accueillir les habitués. L’une finit de plier et de trier les derniers vêtements avant de les accrocher sur les cintres. Alain place quelques livres et jouets devant l’entrée du magasin pour signifier aux « clients » – qui n’auront rien à payer – que le magasin est ouvert.

Marie Courage, présidente de l’association, explique le concept :

Ici, nous récupérons les objets que des particuliers ne veulent plus mais qui peuvent encore servir à d’autres. Les gens qui viennent récupèrent ensuite, au maximum, trois objets sans rien avoir à payer. D’où le nom ‘trois fois rien’. »

« Mal au cœur de jeter »

Cette institutrice a eu l’idée de ce magasin il y a quelques années. « Après le décès de mes deux grands-mères, je me suis retrouvée à vider leurs maisons. On faisait des tours et des tours de déchetterie… Ça me faisait mal de mettre à la poubelle des objets qui pouvaient encore servir. »

À cette époque, des « magasins pour rien » se montaient un peu partout en France. Marie Courage a proposé un projet à la mairie de Pluduno. « Ils ont été partants pour qu’on fasse un premier test. » Les élus ont alors mis à disposition un local dans l’ancien presbytère.

Premier essai transformé

De janvier 2016 à novembre 2017, le magasin réussit l’essai. « On avait une bonne quarantaine de personnes à chaque ouverture. Mais on s’est vite trouvé à l’étroit. Notamment pour les vêtements qui constituent le gros de notre stock et donc s’entassaient dans des boîtes », se souvient-elle.

Et puis, le magasin a dû fermer pendant 16 mois puisque la mairie et une nouvelle médiathèque ont été construites dans l’ancien presbytère.

Réouvert depuis mars

Le temps aussi que la mairie retape l’ancien atelier municipal pour permettre au magasin de s’y installer.

C’est chose faite depuis le 30 mars 2019. « On a pu rouvrir dans un espace plus grand et plus adapté. Nous avons même une cabine d’essayage pour les vêtements », sourit Marie Courage.

Jusqu’à 80 visiteurs par ouverture

Et cela marche : la fréquentation du magasin a doublé.

On a jusqu’à 80 personnes par ouverture. L’autre jour en une heure, on a eu 45 personnes quasiment en même temps. C’est difficile à gérer dans ces cas-là. Mais on ne va pas se plaindre », raconte Alain.

Tout public

« Les gens qui viennent sont de toutes origines et statuts sociaux possibles, indique Marie Courage. Cela va du jeune couple qui s’installe et cherche des casseroles aux gens dans le besoin qui veulent de nouveaux vêtements ou des jouets pour les enfants en passant par les Anglais qui cherchent de la vaisselle ancienne. »

Ainsi le magasin Trois fois rien redonne une nouvelle vie à ces objets. « On est dans notre logique anti-gaspillage », résume la présidente.

Au sein de l’association, une bonne quinzaine de bénévoles participent au fonctionnement du magasin. « Ce sont principalement des retraités », précise Marie Courage. L’ancien atelier est un lieu pour rencontrer du monde. « On a installé un coin où on peut prendre un café et discuter tous ensemble. »

Pot commun

Le Magasin pour rien a lancé un pot commun pour aider l’association à grandir. « Nous espérons réunir autour de 1 200 € pour acheter des portants, des étagères, payer les frais d’assurance. Mais aussi pour nous permettre d’être plus visibles en imprimant des flyers ou en installant des panneaux de signalisation. Et nous ne voulons pas demander de subventions auprès de la mairie de Pluduno qui fait déjà beaucoup pour nous. » Tout cela ne compte pas pour rien.

Pierre Boissonnat

Author Details

Leave a Comment